15, ruelle des jardiniers La Plazede 81 240 LACABAREDE
06 61 53 94 60
contact@lioneletlesautresvictimesdelaroute.fr

Sénateurs : Quelles modalités pour nos envois 2023

STOP à La Violence Routière Partageons la Route Ensemble

Envois par E mail avec Accusé de Réception

Des exemples de nos envois

Premier envoi :


E mail : 03 Octobre 2023
Objet : Non respect du Code Pénal après un accident de la route

Madame Coralie Pailhes
Lacabarède – le : 03 Octobre  2023
15 Ruelle des Jardiniers – La Plazede  81 240 Lacabarède
Tél : 06 61 53 94 60
coralie.pailhes@orange.fr
https://lioneletlesautresvictimesdelaroute.fr/

 

Madame, Monsieur La Sénatrice, Le Sénateur,

Je souhaiterais vous présenter le combat de l’association Lionel et les Autres Victimes de la Route, notre gouvernement ne semble pas vouloir s’impliquer sur ce sujet.

Je suis une maman victime de la route, mon fils Lionel 17 ans a été tué par un multirécidiviste, alcool, drogue, vitesse, un casier judiciaire long comme le bras.
https://lioneletlesautresvictimesdelaroute.fr

Je suis soutenue par l’Institut National de la Justice  que j’ai rencontré, eux, ils défendent les familles, enfin une association digne de ce nom.

L’enfumage avec l’homicide routier à la place d’involontaire, pour les familles, cela ne fait pas tout, les sanctions pénales doivent également suivre.
Sous le gouvernement de Monsieur Hollande, Madame Taubira a supprimé les peines plancher, il est urgent de les remettre.
Le gouvernement pense agir en changeant une terminologie, les familles sont toujours aussi scandalisées par la justice en France.

Le scandale le plus important concerne les autopsies judiciaires.

Tous les gouvernements successifs se cachent derrière le plus gros scandale juridique.
Après un accident, les autorités judiciaires peuvent demander une autopsie ; lors de cet acte post-mortem, la justice autorise l’IML Institut Médical Légal à prélever des organes, les mettre sous scellés et ensuite après le procès ces derniers sont détruits, brûlés dans un crématorium.

Plusieurs « Proposition de loi » ont été déposées par différents Sénateurs, mais, toujours rien.

Pour ceux qui me connaissent, j’irai jusqu’au bout de mes démarches. Je me suis rapprochée de différents instituts qui comme moi, luttent non pas pour réglementer les autopsies judiciaires.
– Application de la loi 230-28 pour informer les familles ;
– Recueillir les organes prélevés dans des conditions sanitaires appropriés, afin que le corps de son proche de son enfant puisse reposer en paix.

Comme je l’ai mentionné lors de ce courrier Monsieur Le Sénateur Jean Sol, que je connais, a essayé de faire avancer ce dossier, sans résultat.
Son interlocutrice Madame Maud Escriva m’a fait remonter que cela était impossible.
En France, on continue de brûler les organes humains, sans que les familles soient informées de cette horreur. Il semblerait que nos élus aient oublié l’histoire il y a 78 ans lors de la Seconde Guerre Mondiale.

J’ai fait un recours auprès du Tribunal Administratif qui a refusé ma requête. « Être humain envers les familles de victimes ».

Je m’adresse maintenant auprès de La Cour de Justice de l’Union Européenne. Je suis actuellement en cours de contact avec la presse nationale, j’attends des suites de certaines chaînes de télévisions, qui trouvent cela scandaleux.

Je reste très surprise que LE SÉNAT « Les Sages », trouvent normal que l’on préleve des organes sans informer les familles et qu’après le procès, ces dernières sont brûlées bafouant le code civil 16-1-1 sur les cendres humaines.

Je ne supporte plus que les victimes de la route sont considérées COUPABLES ALORS QU’ELLES SONT VICTIMES.

Nous les familles de victimes, nous sommes nombreuses, on est les oubliés de la justice si elle existe ! on est coupable d’être victimes.

Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Je vous prie d’agréer Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, l’expression de ma haute considération.

 

Coralie Pailhes
Présidente de l’association
“Lionel et les Autres Victimes de la Route”

 

 
Pièces jointes : PJ 1, PJ2
PJ 1

Powered By EmbedPress

PJ2

Powered By EmbedPress

Print Friendly, PDF & Email